Notre voyage a commencé le 31 aout à 7h30 du matin à l’aéroport de Toulouse Blagnac.

Après un temps à enregistrer les bagages, à faire la queue pour déposer les bagages et faire les derniers au revoir à la famille venue pour l’occasion, il est temps de passer la sécurité et d’attendre pour le premier vol, Toulouse Paris de 1h20.

Ce premier vol passe assez rapidement et tranquillement.

Après avoir débarqué à Paris, c’est là que le vrai voyage commence, celui qui va nous prendre presque une demi-journée pour aller à l’endroit dont on rêve depuis plusieurs mois, si ce n’est pas plusieurs années.

Après avoir passé la douane, il nous reste plus qu’à attendre 1h30 avant le départ.

Mais c’était sans compter un petit retard de 30 minutes qui nous fait partir à 13h45 et c’est là que le calvaire a commencé pour certains.

Même si certains ont réussi à dormir pendant plus de la moitié du voyage, la plupart, comme moi, ont essayé de faire passer le temps comme l’on pouvait en passant de film en film, cela a permis à pas mal d’entre nous de voir au moins 2 films que l’on souhaite voir, Ready Player One et Star Wars 8, mais même avec c’est 2 films de 2h30 chacun, il restait encore beaucoup de temps à combler et avec l’inconfort d’un siège, perso j’ai « dormi » même pas une heure.

Après on a eu une surprise dans l’avion, le diner qui nous a était servi (bien sûr on a tous pris le menu coréen) été plutôt pas mauvais, et a permis de découvrir le bibimbap un plat typique de Corée.

Le menu Coréen de l'avion

Après plus de 10h de vol, on atterrit enfin, le calvaire assis est fini, il fallait à présent passer la douane coréenne avec 2 papiers remplis dans l’avion et l’on pouvait aller récupérer nos bagages. Après le soulagement des bagages qui ne sont pas restés à Paris, go trouver le point de rassemblement.

Après plusieurs minutes de recherche et de question et du temps dans un bus, on arrive au terminal du point de rassemblement, à la bonne porte, mais à l’étage 3 où l’on attend plusieurs dizaines de minutes avant de trouver ça bizarre que l’on soit les seuls. C’est à 15 minutes avant le départ théorique de notre bus que l’on trouve le vrai point de rassemblement, qui été à l’étage 1. C’est à cet étage que l’on voit des étudiants de l’université qui nous attende pour nous enregistrer.

Après plus d’une heure de bus et de beau paysage et de la ville, on arrive au campus où l’on récupère notre chambre ainsi que les consignes pour le dortoir, on est ENFIN arrivé !